samedi 19 avril 2014

Week end Pascal

Le jardin sera ouvert dimanche  de 15 h à 19 h.


Lire la suite >>

Tropealum x

Nouvelle obtention de Tropealum x



Lire la suite >>

mercredi 16 avril 2014

Scènes de printemps, le 15 avril 2014.

Scènes de printemps, le 15 avril 2014.
 Le jardins est ouvert.







































Lire la suite >>

vendredi 28 mars 2014

Dicentra spectabilis


Dicentra spectabilis ' Alba'


Dicentra spectabilis

Lire la suite >>

lundi 24 mars 2014

Narcisses en collection




Narcisses à la Boirie en ce moment.
Lire la suite >>

Iris watti

Iris watti





Iris Wattii, est originaire de l’Inde (Myanman), Chine (Yunan), et Japon. Plante herbacé vivace, à rhizomes. Ont trouve les stations de l’iris Wattii entre 1800m et 2300m d’altitude. Il aime les lisières de forêt, prairies ombragé, et les rives humide. Introduit en Europe par Thomas Evans en 1792, en provenance de Chine. Nommé en 1794 par Peter Thunberg un médecin et botaniste Suédois, proche de Linné.
Les racines de l’iris Wattii, sont similaire à la série Japonica. Les rhizomes sont beaucoup plus stolonifère que chez les autres espèces d’iris. Il s’allonge en surface et se rapproche vraiment de l’apparence d’une tije. Une extrémité s’enracine en terre, alors que l’autre déploie un éventaille de feuilles. Les rhizomes sont peu épais, entre 0.7mm et 1.5cm de diamètre, il est plutôt de couleur vert clair. Certain nouveau rhizomes se développe au pied de la plante et forme de nouveau plans.
Le feuillage est large brillant comme enduit d’un vernie qui fait de lui une plante très ornemental. Le feuillage est persistant, il est préférable que l’hivers ne le face pas disparaître, car la plante mettrai du temps a produire de nouvelles feuilles. Celles-ci font 30cm à 40cm de haut, d’elles s’échappe une fines hampes florale qui semble chercher sont chemin vers la lumière.
Les fleurs apparaissent entre avril et mai. La hampe, produis de nombreuses inflorescence 5 à 10 fleurs. Ont parle d’iris à crête, d’apparence frouasser. De couleur blanche à légèrement bleuté, elle sont très proche de l’iris Confusa, et plus grande que c’elle de Japonica. Tachetée de jaune et de bleu lavande, le signal est jaune.
De nombreuses variété sont issus de l’hybridogéna, elles tire plus ou moins vers le blanc, ou vers le violet. C’est un iris qui est depuis longtemps hybridée, il faut retenir plusieurs forme :
-Iris Wattii forme bleu, ou la couleur bleu domine dans la fleur.
-Iris Wattii Alba, ou a contrario le blanc domine.
-Iris Wattii violet, ou le violet domine
-Iris Wattii Variegata, ou les feuilles sont bicolore, blanche et verte (très à la mode). De c’est forme magnifique ont était développé de nombreux hybrides au ton tousse incroyable.
Contrairement au autres espèces, celle de la série Japonica n’aime pas le plein soleil, mais préfère une ombre légère et de l’humidité. Même si l’iris Wattii, est le plus rustique, des Japonica, il faut tenir compte de plusieurs élément. D’abord, la neige ne doit jamais écrasé trop fortement les feuilles. L’eau durant l’hivers ne doit faire que circulée. Une accumulation d’eau gèlerai les racines. Il est donc fortement conseillé de paillés la plante durant les périodes froide voir a rentrer la plante. Au sud de la Loire, iris wattii pourra supportée un hivers moins rude jusqu’à –16C°.
L’uns des ennemis les plus fréquent de cette plante, après le froid, ces les limaces. Les touffes que forme la plante, sont denses, et propices a caché ces petite bêtes. Elles se ferons un régal des feuilles de votre iris.
Ont trouve sans problème à la vente les différentes formes de l’iris Watti. Il prendra sans problème sa place dans un coin ombragée de votre jardin.


Lire la suite >>

Diaporama du 15 au 24 mars 2014

Diaporama du 15 au 24 mars 2014










Lire la suite >>