Histoire du jardin

Ce jardin dessiné et créé en 1998 par Thierry Lecêtre, est situé entre Saint-Pierre et Arceau au cœur des marais, à la Boirie, vieux village typique de l’île d’Oléron. Il a été implanté sur d’anciens potagers. Ce jardin à la fois botanique et paysager est constitué d’une succession de mises en scènes végétales agrémentées d’objets décoratifs. La première partie est constituée de plusieurs massifs colorés. Une gloriette accueille le visiteur pour une première halte, quelques potées de plantes semi-rustiques y sont installées et changent suivant les saisons. Un petit bassin est installé dans un endroit ombragé éclairé par les hostas parmi une végétation luxuriante. Un passage étroit surplombé de lianes tel que les rosiers blancs et roses tendres (orchidée sur la gauche et fée des neiges sur la droite), le campsis radicans, les pois de senteurs et muelhembeckia forment une voûte permettant de découvrir une autre partie du jardin. Elle est constituée de nombreux massifs libres ponctués de poteries, d’ornements en terre cuite, de tiges métalliques avec galets, de décors en bambous ou de mobiles sonores. La visite se poursuit et un deuxième bassin bordé de prêles, salicaires, houttuynia et autres, accueille de très beaux nénuphars et de nombreuses plantes aquatiques. Un nouveau passage constitué d’une arche recouverte par un rosier « Pierre de Ronsard » permet d’accéder à un nouvel espace offrant une ambiance différente dans descamaïeux de bleu et jaune. Sur votre droite l’allée entre le rosier 'new dawns' qui explose en juin, suivi par la glycine tubéreuse 'Apios tubera' à son apogée en septembre permettront d’ accéder à la nouvelle partie exotique. A la fin de la visite un espace pépinière où il est possible d’acquérir la plupart des plantes découvertes pendant la visite, de nombreux coups de cœur et les dernières nouveautés. Le propriétaire est toujours présent pour prodiguer de précieux conseils sur le choix, la plantation et l’entretien des végétaux. Dans ce jardin, le visiteur marche tour à tour dans des allées gravillonnées ou sur la pelouse créant ainsi des sensations différentes. Les végétaux en place permettent un échelonnement des floraisons d’avril à novembre. Le choix des plantes herbacées nécessite un entretien régulier pour conserver leur beauté au fil des saisons. Les floraisons débutent par une collection de narcisses et de bulbes de printemps. La collection de sauges (plus de 192 variétés) prend ensuite le relais avec des plantes rustiques ou semi-rustiques, mais aussi par des annuelles peu connues du grand public. Thierry Lecêtre commence également une collection d’hostas. Chaque année, il propose des nouveautés (issues de semis) découvertes souvent lors de voyages à caractère botanique. Une impression de fraîcheur se dégage de ce jardin, due à la couleur verte dominante, à la luxuriance de la végétation et à la présence sonore ou silencieuse de l’eau ponctuée par le chant des grenouilles suivant la saison. Ce jardin à échelle humaine et d’un entretien remarquable est un jardin où l’on se sent bien, propice à la flânerie et à la rêverie. (Stéphanie Bérusseau .Correspondante jardins DRAC Poitou-Charentes)



Quelques livres qui parlent des Jardins de la Boirie :



Auteur : Béatrice Pichon-Clarisse
Editeur : Kubik Editions
Parution : 03/04/2008
Nombre de pages : 143
Dimensions : 29.50 x 21.50 x 1.50




Une promenade bucolique à travers 60 charmants jardins de France, dont celui des Ets. Kuentz, classés par région. Ce guide présente chaque jardin sur 2 ou 3 pages. Des lieux connus comme Kerdalo ou Courances et d'autres plus secrets




Résumé :

C'est à une promenade enchanteresse à travers les jardins du monde les plus beaux et les plus étonnants que nous invite ce livre. (l',oeuvres de créateurs renommés ou joyaux méconnus, ces jardins, dont plus de la moitié se trouve en Europe, sont représentatifs de toute une variété de styles : médiéval, baroque, contemporain, italien, japonais... De l'Alhambra à Central Park, de Giverny au très contemporain Garden of Cosmic Speculation de Charles Jencks, et des Jardins de la Boirie à Ryoan-ji, cet ouvrage propose une façon originale de visiter les cinq continents et plus de soixante-dix pays, à la découverte de leur précieux patrimoine naturel. Sa riche iconographie comblera les amateurs, qui y retrouveront toute la beauté et la subtilité de l'art éphémère des jardins.

3 commentaires:

MIMIE a dit…

Bonsoir,

Je viens de voir le jardin dans l'émission "Silence ça pousse", aujourd'hui 9 Novembre, ça a l'air fabuleux et donne envie de le visiter. Bravo au créateur!

MIMIE

Anonyme a dit…

Cela fait plusieurs années maintenant que j'ai découvert ce charmant jardin. J'ai toujours plaisir à m'y rendre une ou deux fois au mois d'Août lorsque je suis sur l'Ile. J'aime le faire découvrir à des Amis venant nous rendre visite ou y revenir seule.L'accueil y est toujours agréable jusqu'à celui du petit York Capucine !Je recommande ce jardin qui n'est pas "figé".3221

Jayne Tysoe a dit…

We visited the beautiful garden whilst touring the area in our camping car. We were able to park at the picnic spot a bit further along the road. Well worth making the trip to see what can be done in a fairly small space. Lovely garden rooms and use of colour. J & W England